Cigarette électronique et lobby du tabac

Le lobby du tabac est sans doute l’un des plus puissants et des mieux préparés pour défendre ses propres intérêts.

Phillip Morris surveille les eurodéputés

Un article du parisien, publié en septembre 2013 dévoilait un document confidentiel exposant la manière dont Philip Morris fiche les 74 députés français du Parlement européen.  Cela permet au leader mondial du secteur de pouvoir cibler les députés en fonction de leur position sur les questions relatives au tabac. Le document est construit autour d’un code couleur. En rouge, les députés opposés aux industriels du tabac ou perçu comme tel. En bleu, plutôt favorables, et en vert, ceux qu’il faut approcher en urgence.Parlement

En 2013 l’enjeu était très important, car il était attendu une grande directive européenne sur les produits du tabac. Ces grands industriels ont mis tout leur poids pour tenter de peser sur les décisions finales. Le vote, initialement prévu le 10 septembre 2013 interviendra finalement le 8 octobre. L’eurodéputée belge Frédérique Ries s’étonnait de ce retard : « La majorité des amendements actuels tentant d’affaiblir le projet de loi ont été déposés par de nombreux députés qui, d’habitude, ne se préoccupent jamais de santé. (…) On peut deviner qu’ils sont des instruments d’une pression intense avec des arguments de poids économique »

Signature Initiative Citoyenne Européenne

Initiative Citoyenne Européenne pour une vape libre

Lobby du tabac, une stratégie payante ?

Un des grands enjeux de ce texte était de statuer sur la place de la cigarette électronique. Comme nous l’avons expliqué dans un article antérieur, elle  a été intégrée à la directive du tabac à la fin de l’année 2013. Le moins que l’on puisse dire c’est que cela arrange grandement le lobby du tabac. En effet la e-cigarette va perdre une grande partie de sa liberté de développement (cigarettes rechargeables, dosages des e-liquides en nicotine, volumes des flacons, parfums disponibles) qui a fait son succès et séduit les personnes souhaitant rompre avec les cigarettes traditionnelles. La stratégie de lobbying semble donc pour le moment porter ses fruits.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *