JAI, la nouvelle arme d’Imperial Tobacco

Face au succès de la e-cigarette, le fabricant Imperial Tobacco ne pouvait resté de marbre. C’est lui déjà qui avait racheté en 2013 l’ensemble des brevets de Hon Lik, l’inventeur chinois de la cigarette électronique. Le géant du tabac s’aventure cette fois directement sur le marché avec un produit qui sera commercialisé mi-février en France.

Un allié pour le tabagisme

CigalikeBaptisée JAI, elle rentre dans la catégorie des cigalikes en ce sens qu’elle vise à ressembler au plus près à une cigarette traditionnelle. De taille compacte et de couleur noire, elle sera vendue au prix de 19 euros dans une boîte contenant 2 recharges, 2 batteries, 1 chargeur USB et un étui de voyage.

Le Professeur Bertrand Dautzenberg, pneumologue à l’Hôpital de la Pitié-Salpétrière à Paris était interrogé sur cette question par les journalistes d’Europe1. Il a alors soulevé plusieurs points problématiques et dressé un constat sévère :

  • Une esthétique trop proche du tabac. C’est pour lui un choix fort qui n’invite pas à l’arrêt du tabac, mais plutôt à un moyen de persister dans la dépendance.
  • Un produit scellé. Ni la teneur en nicotine ni la saveur ne peut être modifiée. Pour le Professeur, la concentration de nicotine qui est de 16mg/ml est très élevée, et n’ait clairement pas pensée pour pousser à l’arrêt du tabac.

Avec le soutien des buralistes

Enseigne TabacLa JAI va pouvoir en prime bénéficier d’un plan de communication hors norme et sans commune mesure avec les autres vendeurs de cigarettes électroniques. Heidi Theys, le directeur du développement de Fontem Ventures, la filiale britannique d’Imperial Tobacco, ne s’en cache pas, JAI a vocation à devenir une marque de référence pour contrebalancer la baisse des ventes des cigarettes traditionnelles. Une équipe de 140 commerciaux va tout spécialement être créée.

Le produit sera disponible dans 7000 points de vente mi-février puis le double avant l’été. Les buralistes auront l’exclusivité des ventes. Ces derniers, nous le savons, étaient passablement énervés quant au développement de la cigarette électronique dans des magasins spécialisés.

Imperial Tobacco espère avec JAI se faire une place dans le marché toujours en pleine expansion de la e-cigarette.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *