La lutte contre le tabagisme continue

Le tabagisme tue une personne toutes les six secondes. En France, 73.000 personnes meurent chaque année. Aussi choquants soient-ils, ces chiffres paraissent bien banals pour beaucoup. Ils sont pourtant bons à rappeler. Et alors que nous vous parlions en octobre dernier du plan anti-tabac de Marisol Touraine, les députés débattaient récemment sur des questions ayant trait à ce sujet.

Le paquet neutre voté par les députés

Paquet de cigarettePar 19 voix contre 11 et une abstention, le principe du paquet neutre a été validé en séance par les députés le vendredi 3 avril dernier. Il s’agit là de la principale mesure du projet de loi « santé contre le tabagisme ». En mai 2016, et si la mesure va au bout de son parcours législatif, les paquets de cigarette devront donc être de la même forme, de même taille, de couleur et de typographie identiques et n’arboreront aucun logo. La marque apparaitra tout de même discrètement sur le paquet. Il s’agit là d’un changement important qui ne pouvait évidemment ravir tous le monde, buralistes et cigarettiers en tête.

Les premiers tentent de mener une campagne de sensibilisation avec comme slogan: « oui à la prévention, non à la punition ». Quant aux seconds, ils menacent d’actions en justice. Ils possèdent d’ailleurs certainement toujours un important pouvoir de lobbying. La séance de vendredi à l’Assemblée nationale fut marquée par les protestations de certains députés de l’UMP et de l’UDI. Pour Olivier Marleix (UMP), la mesure pourrait « alimenter la contrebande frontalière ». Elie Aboud (UMP) pense lui que « les buralistes se sentent trahis, le cancer ce n’est pas leur problème »

Vers des mesures plus radicales ?

Interdiction de fumer L’Australie, déjà précurseur dans bien des domaines en matière de lutte contre le tabagisme, pourrait faire figure d’exemple. Elle vient en effet d’annoncer que la Tasmanie, État insulaire d’Australie, allait interdire la vente de cigarettes à toutes les personnes néées au XXIe siècle. La mesure peut sembler radicale mais elle en inspire certain.

Jean-Louis Touraine, député du Rhône, a proposé un amendement semblable. Les jeunes nés en 2001 ne pourraient jamais, même adultes, acheter un paquet de cigarette. L’idée étant bien sûr l’interdiction progressive du tabac dans la société future. La proposition a vivement été critiquée et son auteur l’a finalement retiré. Cependant, est-il réaliste d’imaginer qu’un jour le tabac soit purement et simplement interdit ?

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. LASNIER Robert dit :

    Il est vain de vouoir interdire de fumer… par contre, il faut interdire aux fumeurs de nuire aux autres, non-fumeurs… En conséquence, il faut interdire de fumer dans tous les lieux, publics, ouverts ou fermés, dès lors que des personnes sont amenées à y stationner… exemples : arrêts de bus, quais des gares, squares, jardins publics, terrasses des restaurants, ouvertes ou fermées, sorties d’écoles, visites guidées en groupe, automobiles,… de même interdiction de fumer aux personnels enseignants, personnels médicaux et paramédicaux, forces de l’ordre et police pendant l’exercice de leurs fonctions, dehors ou dedans… En outre i faut sanctionner les atteintes délibérées à la santé des enfants et plus encore aux embryons, par le sevrage obligatoire des femmes enceintes, aussi bien pour le tabac que pour l’alcool… En un mot, il faut avoir le courage de lutter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *