La réglementation de la vape évolue

Le 19 mai 2016, Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, signait un arrêté relatif aux produits du vapotage contenant de la nicotine. Ce texte, paru au Journal Officiel, définit de nouvelles réglementations dans l’utilisation de la cigarette électronique. Il s’inscrit dans le cadre de la transposition pour les Etats membres de l’Union Européenne de la directive sur les produits du tabac.

Woman smoking e-electronic

L’arrêté concernant le vapotage acte l’entrée en vigueur des points suivants

  • La teneur en nicotine des produits du vapotage doit être inférieure ou égale à 20 milligrammes par millilitre.
  • Lorsqu’ils contiennent de la nicotine, les dispositifs électroniques de vapotage et les flacons de recharge sont protégés contre le bris et les fuites, quels que soient les matériaux utilisés.
  • Le volume des réservoirs ou des cartouches pré-remplis ne peut excéder 2 millilitres.
  • Le volume des flacons de recharge mentionnés au même article ne peut excéder 10 millilitres.
  • Les mentions obligatoires prévues sont imprimées en Français et dans une police lisible.
  • Les méthodes d’analyse pour déterminer la teneur en nicotine des e-liquides ainsi que le conditionnement de ces derniers doivent respecter de nouvelles règles.

La FIVAPE réclame une réglementation plus juste

Bien qu’attendues, ces nouvelles réglementations n’ont pas tardé à faire réagir. L’Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique (AIDUCE) s’est offusquée du fait que le vapotage soit assimilé aux produits du tabac. Selon eux, « ces restrictions techniques imposées par cette réglementation ne servent qu’à protéger les produits peu efficaces des filiales de l’industrie du tabac ». Un point de vue que partage la Fédération Interprofessionnelle de la Vape (FIVAPE).

electronic cigarette

Le jour même de la signature de l’arrêté la FIVAPE dénonçait, par le biais d’un communiqué, une réglementation disproportionnée. Ils soulignent un manque de cohérence, entre le consensus qui place la cigarette électronique comme un outil de lutte efficace contre le tabac et l’interdiction d’en faire la publicité. C’est mettre « sur un pied d’égalité du poison et de l’antidote ».

La FIVAPE craint qu’il s’agisse là d’un coup d’arrêt pour les 3 millions de vapoteurs en France qui plébiscitent légitimement « des systèmes ouverts et indépendants des multinationales du tabac ». Au regard des chiffres, 80000 décès annuels liés au tabac et le fait que la e-cigarette serait 95% moins nocive que la cigarette traditionnelle, la FIVAPE affirme que « seule une réglementation distincte du tabac et véritablement appropriée aux produits de la vape permettra de rendre compte d’une innovation de rupture en capacité de stopper l’hécatombe du tabagisme ».

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Max dit :

    Pour résumer, l’état n’a rien à gagner à l’heure actuelle dans la e-cigarette, donc c’est pas bien, mais dans le tabac sa rapporte, malgré que dans le tabac les composants nocifs sont 1000 fois plus nocif que la e-cigarette, dans le tabac il y a du goudron, Arsonic, Ammoniac, etc… Donc dire que la e-cigarette et dangereuse et un mensonge pur et simple, c’est comme toujours une question de taxe et de manque à gagner pour l’état, une fois taxer sera bien mieux que le tabac.
    Après avoir fumer plus de paquets de deux de cigarette par jours (voir plus certains jours), j’avais tous essayer pour arrêter de fumer mais rien ne n’avais permis de le faire, cachet Champix, zyban etc.
    J’ai essayé la cigarette Electronique au format cigarette standard type Basic ou autre et là Échec…
    J’ai ensuite essayer avec du bon matériel box haut de gamme, atomiseur inconstructible, et là le résultat et sans appel, après une 1 semaine plus une cigarette, et cela fait 18 mois que je n’ai pas toucher à la cigarette.
    Mais je suis tombé sur un magasin qui vend du matériel performant et des e-liquide de haut de gamme en 80 et 100 % VG.
    Personnellement je vape uniquement des liquides de haut de gamme en Full VG depuis le début dans des atomiseurs de type Hurricane 1.3 de E-Phoenix ou Squar X etc.… et je suis convaincu que l’utilisation de ce type de matériel et de produits et l’atout de la réussite, et de plus en plus en dripp de type Mirage pour un maximum de saveur, mais jamais d’arômes tabac, je supporte plus même l’odeur.
    J’ai commercer au 6 mg de nicotine pendant 2 mois et depuis je suis à 1,5 mg de nicotine, donc 1 flacon de 0 et 1 de 3mg mélanger et donc 1.5 mg de nicotine et c’est nickel.
    Pour moi la cigarette et super efficace, depuis le début j’ai retrouvé du souffle, une respiration saine et plus d’essoufflement, j’ai recommencer à faire du vélo, donc faire des reproches a la cigarette électronique et une grosse erreur.
    Le seul inconvénient c’est le manque gagner pour l’état, qui se gave sur le dos des fumeurs, et la baisse de vente de tabac qui dérange l’industrie du tabac, voilà.
    Et le jour ou l’état taxera la cigarette électronique comme le tabac, tout le monde dira que la e-cigarette et très bien, donc comme d’habitude l’état voie son intérêt mais la santé des utilisateurs, en publiant des rapports stupides.
    Pour terminer, j’ai des amis et des connaissances qui ont réussi de cette manière aussi, donc sa marche, un point c’est tout.
    Maintenant si vous voulez pas publiez cet article car je n’ai pas mis de photo, votre site n’a pas de raisons d’être, je n’ai pas à diffuser de photo sue web pour donner un avis.
    Si demain on trouve plus de bon produit en full VG, ou du bon matériel, personnellement je recommence à fumer.

    Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *