Chassé croisé France / Belgique entre fumeurs et vapoteurs

(E-)CIGARETTES : BIENHEUREUX FRONTALIERS

Depuis de nombreuses années, les fumeurs français frontaliers avec la Belgique s’y approvisionnent en tabac. En effet, le prix du tabac en Belgique reste sensiblement  inférieur à celui pratiqué en France, justifiant quelques kilomètres de déplacement pour trouver des cigarettes de l’ordre de 20% moins chères.

En Belgique, les e-liquides avec nicotine sont considérés comme des médicaments

En Belgique, les e-liquides avec nicotine sont considérés comme des médicaments

Depuis deux ans, c’est à dire depuis l’explosion des ventes de la cigarette électronique partout en Europe, cette dernière prend sa revanche sur la cigarette traditionnelle. En effet, la Belgique a interdit la vente d’e-liquides contenant de la nicotine. Or, sur le marché des e-liquides, ceux contenant de la nicotine, représentent  environ 80% des ventes. Les fumeurs qui abandonnent le tabac pour la cigarette électronique considèrent qu’elle est une méthode de sevrage, et donc acheter un liquide avec nicotine est considéré comme un passage obligé.

Dans les boutiques françaises, frontalières avec la Belgique et spécialisées dans la vente de cigarette électronique, la clientèle Belge peut représenter de 30 à 40% des ventes.

On assiste donc a un chassé-croisé entre les fumeurs traditionnels français qui vont acheter leurs cigarettes en Belgique, et les fumeurs de cigarette électronique Belges qui viennent s’approvisionner en e-liquide avec nicotine en France.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *